Loading...

The great SPORT I AM MINDS in our blog are here to make your big ideas possible

QUI SONT LES ATHLÈTES FRANÇAIS LES PLUS SUIVIS SUR RÉSEAUX SOCIAUX ?

24 Juil 17 Written by  Published in News
QUI SONT LES ATHLÈTES FRANÇAIS LES PLUS SUIVIS SUR RÉSEAUX SOCIAUX ?

Alors que la saison estivale bat son plein, la plupart des athlètes français font vivre à leurs fans leurs compétions, entrainements et moments de repos via les réseaux sociaux. L’occasion pour STADION-ACTU de se pencher sur les tricolores les plus prolixes sur la toile. Sans surprise, Renaud Lavillenie domine largement ses camarades avec plus de 746 000 followers cumulés sur Facebook, Instagram et Twitter.


Et si la course ou le concours ne se gagnait plus uniquement sur le stade mais aussi sur les réseaux sociaux. A l’instar de différentes célébrités et autres sportifs, les athlètes français construisent leur notoriété et façonnent leur image en ligne. Facebook, Twitter, Instagram ou encore Youtube sont autant d’outils pour bâtir une large communauté de fans et interagir avec eux tout au long de l’année, pour parler d’athlétisme mais pas que.


.
Renaud Lavillenie, le plus haut perché au classement
Le premier constat que l’on peut faire de ce classement est la domination sans partage de Renaud Lavillenie. Après son record du monde du saut à la perche en 2014, le champion olympique de la discipline a très tôt su élargir son audience bien au-delà des simples fans d’athlétisme, devenant l’icône de sa discipline à travers le monde. Le septuple champion d’Europe a vu sa notoriété exploser sur les réseaux sociaux. Ils sont 746 000 fidèles à le suivre désormais sur Facebook, Twitter et Instagram. Sa communication diversifiée, alliant le sportif et le personnel, font de lui un des sportifs français incontournables sur la toile. Sa notoriété dépasse aujourd’hui largement nos frontières : sur Twitter, le Clermontois écrit ses tweets en anglais pour s’adresser à un maximum de followers possibles.
Même s’il reste encore loin derrière « Air Lavillenie », on trouve logiquement Christophe Lemaitre à la seconde place des athlètes français les plus populaires sur les réseaux sociaux, avec 279 300 followers cumulés sur Facebook, Twitter et Instagram (relevé au 5 juin 2017).

Kévin Mayer sur le podium
Les Jeux Olympiques sont un bon levier pour mettre en avant un athlète ou une discipline peu connu du grand public. Kévin Mayer peut en témoigner largement. Grâce à sa fabuleuse médaille d’argent au décathlon (8 843 points), le combinard a doublé son compteur en moins de deux semaines sur Facebook, passant de 50 000 à 100 000 fans. Le champion et recordman d’Europe de l’heptathlon (6 479 points) rassemble aujourd’hui 253 600 suiveurs tous réseaux sociaux confondus et monte sur la troisième place des athlètes les plus suivis. La gente féminine semble amourachée de l’athlète de 25 ans lorsqu’il publie une photo de son torse musculeux lors de ses séances de musculation.
A noter, la belle quatrième place du triathlète Vincent Luis qui rassemble 115 500 suiveurs et qui ne cesse de saisir les opportunités pour montrer son talents dans les cross-country. La notoriété de Teddy Tamgho sur le terrain est acquise, celle sur les réseaux sociaux aussi. Le champion du monde du triple saut 2013 compte 45 100 followers sur Facebook, 35 900 sur Instagram  et 16 500 sur Twitter. Au total, ce sont près de 98 000 personnes qui suivent son actualité.
.
Pascal Martinot-Lagarde, beau sixième
Pascal Martinot-Lagarde a crée sa chaine de vidéos (1593 abonnées au 5 juin 2017) en décembre 2016 afin de partager son expérience d’athlète de haut niveau. « PML » possède également une communauté de plus de 90 500 personnes sur les 3 plateformes et prend la sixième place du classement. Ultra actif et maniant à merveille la communication digitale, la question suivante mérite d’être posée. Le recordman de France du 110 m haies se verrait-il, sa carrière terminée, commencer une nouvelle vie en tant que Youtubeur ? Et pourquoi pas faire de l’ombre aux célèbres Youtubeurs Norman ou Cyprien ? L’hurdler français possède les qualités pour réussir dans ce projet.

On peut également noter que la nouvelle génération connectée de l’athlétisme français a la côte. Pierre-Ambroisse Bosse et Jimmy Vicaut, tous deux agés de 25 ans, bénéficient aussi d’un large socle de fans sur les réseaux sociaux. Les deux compères se classent respectivement au septième (85 500 fans) et huitième (78 700 fans) rang des athlètes les plus suivis. Ils profitent notamment d’une communauté considérable sur Facebook. Les deux athlètes du Projet Elite drainent chacun plus de 40 000 abonnés sur le réseau social, pourtant moins en vogue chez les 20-25 ans contrairement qu’à Instagram. Sur la base des trois réseaux sociaux Mahiedine Mekhissi prend une honorable neuvième place avec 78 600 followers.
.
Christophe Lemaitre préfère Facebook, Kévin Mayer plutôt Twitter et Instagram
Au-delà du nombre total de followers, la répartition par réseau social confirme la place de numéro un incontesté de Renaud Lavillenie, qui domine, de la tête et des épaules, aussi bien Facebook (350 000 followers), Twitter (249 000) et Instagram (132 000). En revanche, certaines disparités sont intéressantes à remarquer selon les plateformes. Ainsi, Christophe Lemaitre a derrière lui une forte communauté sur Facebook (2ème avec 202 000 fans), tout comme son camarade Teddy Tamgho (4ème, 45 100 fans) et adversaire Jimmy Vicaut lequel réunit 44 000 fans.
Sur Instagram, le sport est omniprésent et le réseau social est un réel vecteur dans la communication des athlètes français. À ce petit jeu, Kévin Mayer est le deuxième tricolore le plus suivi derrière Renaud Lavillenie qui peut compter sur le soutien de 55 200 followers. Tir groupé entre entre Christophe Lemaitre (4ème avec 36 900), Teddy Tamgho (5ème avec 35 900), Dimitri Bascou (6ème, 33 400) et Pascal Martinot-Lagarde (7ème, 32 300) qui ne sont pas loin les uns des autres.
Sur Twitter, Kévin Mayer est également le dauphin de Renaud Lavillenie avec 86 800 followers, devant Christophe Lemaitre (40 400) et Pascal Martinot-Lagarde (39 400).

Floria Gueï rafle la mise chez les féminines
Chez les dames et avec plus de 56 500 followers cumulés, la championne d’Europe en salle du 400 m remporte la timbale. Mais elle reste cependant loin du peloton de tête. Athlète réservée en dehors des stades, Floria Gueï expose peu sa vie privée sur les réseaux sociaux, ce qui peut expliquer qu’elle ne soit qu’onzième du classement global. Pas très loin derrière, on retrouve la surprenante triathlète et championne de France de cross espoirs Cassandre Beaugrand (20 ans) qui compte déjà 53 200 abonnés. Enfin, Antoinette Nana Djimou complète le podium de ce classement et peut se féliciter de ses 29 100 fans.

 

Paru : stadion

.

 All works